Surat, Gujarat, India
Dans le même numéro

Ce que l'hindouisme recouvre

juin 2020

L’image de l’Inde indépendante associée à l’autorité de Gandhi cache l’oppression millénaire des castes inférieures, assurée au XXe siècle par l’invention de l’hindouisme.

L’image de l’Inde est celle d’un pays dont le peuple a obtenu son indépendance vis-à-vis de la puissance coloniale britannique grâce au « grand combat pour la liberté » mené sous l’égide du Parti du Congrès et l’autorité spirituelle de M. K. Gandhi. Elle-même colporte et diffuse sa culture comme un cocktail de religion hindoue, de yoga et de pacifisme – avec Gandhi pour mascotte. Cette image est le fruit d’efforts concertés : ainsi, par exemple, du film de propagande aux nombreux Oscars, Gandhi, réalisé en 1982 par Richard Attenborough en collaboration avec la National Film Developpement Corporation. Mais dans tout pays, on le sait, les choses se compliquent dès que l’on commence à parcourir les textes et les rues : derrière cette image se cache et perdure, de manière incontestable, l’oppression millénaire des castes inférieures, soit près de 90 % de la population indienne, par les castes supérieures (10 % environ).

Constitutionnellement, l’Inde demeure une république fédérale, laïque et socialiste. Les données officielles montrent par ailleurs qu’il s’agit d’un pays à majorité religieuse hindoue. Les nationalistes hindous aujourd’hui au pouvoir entendent changer ce

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Divya Dwivedi

Divya Dwivedi est une philosophe et auteure basée en Inde. Elle enseigne à l'Institut indien de technologie de Delhi.

Shaj Mohan

Shaj Mohan est un philosophe indien. Avec Divya Dwivedi il est l'auteur de Gandhi and Philosophy : On Theological Anti-Politics (Bloomsbury UK, 2019).

Dans le même numéro

L’anthropologie du don de Marcel Hénaff, ainsi que son éthique de l’altérité et sa politique de la reconnaissance, permettent de penser les limites de la marchandisation, le lien entre les générations et les transformations urbaines. À lire aussi dans ce numéro : l’image selon Georges Didi-Huberman, l’enseignement de la littérature, la neuropédagogie, l’invention de l’hindouisme, l’urgence écologique et la forme poétique de Christian Prigent.