Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

L'Inde garde le cap de la mondialisation

novembre 2009

Le moteur de la consommation intérieure peut-il prendre le relais de la croissance par les exportations ? Avec une population assez nombreuse pour constituer un marché intérieur, le pays n’abandonne pourtant pas l’horizon mondial, qui fascine toujours les élites économiques.

New Delhi, mieux que New York ? Vécue dans les pays occidentaux sur le mode de la remise en cause, la crise économique mondiale semble avoir à l’inverse conforté l’élite indienne dans la certitude de son excellence. D’abord parce que le choc économique n’a pas été dévastateur : la croissance est restée assez soutenue en Inde, autour de 6 % par an (au lieu de 8 % à 9 % auparavant). Et parce que cette fois, comme l’a souligné le Premier ministre Manmohan Singh, « ce n’est pas une crise de notre cru ».

Contrairement à la crise des changes de 1991, qui avait poussé l’Inde, sous la houlette de ce même Manmohan Singh alors ministre des Finances, à libéraliser son économie pour s’insérer dans la mondialisation, l’épicentre du séisme est ailleurs. Contrairement à la crise asiatique de 1997-1998, la responsabilité n’est plus imputable à quelque crony capitalism régional, népotiste et corrompu, qui marquait honteusement l’apparten

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Ève Charrin

Journaliste pour la presse économique, elle a vécu en Inde et en Belgique. Elle s'intéresse à l’expérience contemporaine de la globalisation, notamment à ses expressions littéraires, et au contraste des imaginaires qui s’y échangent.   Elle a publié L’Inde à l’assaut du monde, Paris, Grasset, 2007 et La Voiture du peuple et le sac Vuitton. L’imaginaire des objets, Paris, Fayard, 2013.…

Dans le même numéro

Les contrecoups de la crise
Une crise qui dépasse l'économie
A la recherche d'un modèle de croissance
Transformations et diversités du capitalisme
Chine, Inde, Russie : la crise vue d'ailleurs
L'effondrement immobilier et l'avenir des villes
Vrais et faux procès du savoir économique