Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Dans le même numéro

Ce qui est atteint dans le cerveau. Le moment du vivant (II)

février 2009

#Divers

Aucune annonce de maladie n’est anodine, toutes font événement dans une vie ; mais la phrase – bien souvent à la troisième personne – « il (ou elle) a la maladie d’Alzheimer », si elle a d’abord ce sens, pourrait en outre conduire, plus qu’aucune autre, au cœur de certains enjeux du moment présent, dans ses dimensions les plus vitales et les plus nouvelles. Peut-être même cela va-t-il plus loin encore que l’on ne croit ; et ce n’est pas (selon nous) en restreignant, mais au contraire en étendant avec précision la portée de telles expériences que l’on pourra y voir autre chose qu’un constat réducteur ou un verdict univoque.

Ce que cette phrase désigne d’abord, en effet, c’est une maladie qui, tout à la fois, nous dessaisit de notre identité et nous renvoie à notre condition. Les deux aspects vont ensemble. C’est cette part impalpable et essentielle de notre être, notre personnalité, nous-mêmes, qui semble tout à coup renvoyée à une condition brutalement objective et organique, à travers une atteinte au cerveau. Ainsi, nous « sommes » un cerveau : c’est bien ce que la troisième personne, « il » ou « elle », semble montrer, dans une objectivation qui signale aussi une incapacité (au moins virtuelle), à dire « je » ou à se voir adressé comme à un « tu » (ou un « vous »).

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Frédéric Worms

Philosophe, spécialiste de l’œuvre de Bergson (Bergson ou Les deux sens de la vie, 2004), il a aussi développé une hypothèse générale d'histoire de la philosophie (la notion de « moment ») appliquée notamment à la philosophie française du XX° siècle (La philosophie en France au XXe siècle – Moments, 2009). Il étudie également les relations vitales et morales entre les hommes, de la métaphysique à…

Dans le même numéro

De la possibilité de comparer les cultures
L'Occident dans une planète décentrée
Traduction et altérité : une querelle sur la Chine