Liste des vidéos

Du travail de philosophie au travail de revue… et retour !

À compter de son premier article dans Esprit en 2000, « Penser la violation », jusqu’au dossier sur « La société ouverte » qu’il a co-dirigé avec Camille Riquier en 2018, en passant par des dossiers sur le soin (avec Guillaume Le Blanc) ou la catatsrophe, et des études sur des figures et moments de la philosophie française contemporaine, voici plus de vingt ans que Frédéric Worms pense l’articulation du travail de philosophie avec le travail de revue. Un travail « d’accompagnement du présent » qui a notamment pris la forme de deux séries de chroniques dans Esprit : « À quoi tenons-nous ? », entre 2005 et 2008, puis « Le moment du vivant », entre janvier et décembre 2009. Alors que la pandémie et le confinement, dans leur double dimension vitale et politique, ont montré à nouveau la centralité de la question du vivant pour notre époque, comme celle des relations de soin, et que reparaît un ouvrage qui réunit une partie de ces contributions (Le moment du soin. À quoi tenons nous ?, PUF, 2021), cette rencontre avec Frédéric Worms permettra de retracer quelques temps forts de ce parcours, et d'envisager avec lui la façon dont ce va et vient entre un travail personnel et la construction d'une réponse commune est la condition pour pouvoir « penser l’événement » et « vivre en temps réel » (titre de son dernier ouvrage chez Bayard).

La rencontre est animée par Anne-Lorraine Bujon, directrice de la rédaction d'Esprit

Frédéric Worms

Philosophe, spécialiste de l’œuvre de Bergson (Bergson ou Les deux sens de la vie, 2004), il a aussi développé une hypothèse générale d'histoire de la philosophie (la notion de « moment ») appliquée notamment à la philosophie française du XX° siècle (La philosophie en France au XXe siècle – Moments, 2009). Il étudie également les relations vitales et morales entre les hommes, de la métaphysique à…