Dans le même numéro

Le burkini affole la laïcité française

octobre 2016

#Divers

Avec sa décision d’invalider les arrêtés « anti-burkini », le Conseil d’État a rappelé en même temps le sens de la laïcité française. Car cette laïcité est littéralement en miettes. Récemment, l’auteure, juriste, d’une libre opinion dans Le Monde en présentait deux conceptions diamétralement opposées, et elle prenait parti pour l’une (celle que le Conseil d’État a rejetée à juste titre) contre l’autre1. Dans un livre récent, Jean Baubérot en recensait sept2. En cherchant, on en trouverait peut-être d’autres, en fait autant de laïcités que de Français qui se mêlent d’en parler, et il y en a beaucoup aujourd’hui avec les empoignades permanentes à propos d’entorses réelles ou supposées au principe de laïcité. Contrairement aux discours emphatiques qui sont tenus sur elle par ses dévots républicains de droite et de gauche, la laïcité française est devenue une auberge espagnole, un facteur de division, voire d’exclusion, et non de paix sociale. Comment en est-on arrivé là ? On peut certes incriminer toutes sortes de raisons extérieures : l’islam, bien sûr, qui affole la radicalité laïque ; la visibilité religieuse de toutes les religions, qui lui donne le tournis ; le pluralisme et l’absence

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur, Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle et de la place du…

Dans le même numéro

A l’occasion des élections aux Etats-Unis, la revue Esprit interroge l’état de l’union : alors que la société américaine est divisée selon de multiples lignes de fractures, on se demande où est passé l’Américain ordinaire. Le dossier est accompagné d’articles sur le bouddhisme occidental, l’art contemporain russe et des rubriques habituelles sur l’actualité politique, culturelle et éditoriale.