Dans le même numéro

Une après-guerre froide pacifiée ? Lecture du Human Security Report

août/sept. 2006

Lecture du Human Security Report

Après avoir présenté les résultats inattendus de cette étude sur les guerres en cours depuis 1945, il s’agit de confronter l’étude empirique, qui illustre une diminution du nombre des conflits et de leurs victimes depuis 1991, aux interprétations contemporaines, souvent plus sombres, sur les dangers de l’après-guerre froide.

De nombreux ouvrages récents interrogent les formes de la violence, du terrorisme, de la guerre et tentent de repérer les changements de la nature de ces phénomènes, à l’intérieur des États ou au niveau international. La littérature scientifique, les essais et les enquêtes sur ces sujets semblent présenter un monde désordonné, violent et insécure, et face à cet état du monde, l’opinion exprime une peur et une inquiétude. Les guerres entre les États, les guerres civiles, les attaques terroristes, les armes de destruction massive, les réfugiés, les gangs organisés et les agressions sur les personnes et les biens liées aux guerres s’ajoutent à l’instabilité économique et sociale et à la menace de grandes pandémies. Ce sentiment diffus d’un avenir inquiétant pour la sécurité des hommes sur la terre semble être en eff

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jean-Pierre Peyroulou

Spécialiste de l’histoire de l’Algérie et des problématiques liées à la décolonisation.   Après un ouvrage sur la guerre civile algérienne des années 1990 (L’Algérie en guerre civile, avec Akram B. Elyas, Calmann-Lévy, 2002) et une réinterprétation des violences des mois de mai et de juin 1945 en Algérie (Guelma, 1945, La Découverte, 2009), il prépare un atlas historique des décolonisations, ce…

Dans le même numéro

Les pouvoirs d'exeption à l'âge du terrorisme
La sécurité : paradigme d'un monde désenchanté
Le Liban en mal d'avenir