Dans le même numéro

Introduction. Réactions en chaîne

Ce qu’on appelle « l’actualité » dans les médias se construit de plus en plus par séquences. L’attention des consommateurs d’informations paraissant aussi limitée que la marge d’indépendance des journalistes dans le choix de leurs sujets, tout le monde traite des mêmes événements en même temps, commente les mêmes déclarations à chaud, avant de fermer la séquence et d’ouvrir le cycle suivant. Malgré la démultiplication des supports (sites internet, chaînes numériques...), l’uniformité s’impose dans la hiérarchie des « actus ». Au demeurant, la plupart des acteurs économiques et politiques ont appris à s’accommoder de cet état de fait, à en jouer et à s’inscrire dans un « agenda événementiel » qui sature pour un temps l’audience, puis laisse la place à d’autres.

Ce séquençage de l’actualité se trouve déphasé quand surviennent des faits inattendus, qui se précipitent, se bousculent et se contredisent. On passe alors de l’actualité à l’événement. On ne peut plus canaliser des messages dans une séquence : les faits nous déroutent, n’entrent plus dans nos grilles d’analyse, déstabilisent les rhétoriques installées. Voilà bien l’expérience que nous faisons depu

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Marc-Olivier Padis

Directeur de la rédaction d'Esprit de 2013 à 2016, après avoir été successivement secrétaire de rédaction (1993-1999) puis rédacteur en chef de la revue (2000-2013). Ses études de Lettres l'ont rapidement conduit à s'intéresser au rapport des écrivains français au journalisme politique, en particulier pendant la Révolution française. La réflexion sur l'écriture et la prise de parole publique, sur…

Dans le même numéro

La dynamique révolutionnaire dans les sociétés arabes

Risque naturel et crise morale au Japon

La catastrophe est-elle une politique ?