Dans le même numéro

Le mariage et les ramifications du droit

février 2013

Le « mariage pour tous » est une transformation de l’institution matrimoniale et de la famille. Mais qu’exprime-t-il de notre manière de faire société ? Est-il l’aboutissement d’une instrumentalisation exacerbée du droit ou traduit-il la recherche de formes d’alliance répondant à la grande précarité des liens affectifs et filiaux ?

Nous voilà donc au milieu du débat sur le « mariage pour tous », au moment où la revendication portant sur le couple est détachée d’une loi sur la famille, annoncée pour le printemps, au moment aussi où la montée en force du débat a davantage bloqué les positions et durci les arguments qu’elle n’a permis de mettre en perspectives les attentes des uns et les inquiétudes des autres. Telle est la logique militante de mobilisation qui s’est imposée dans une matière qui supporte pourtant assez mal les oppositions binaires et les montées en généralité, là où les catégories juridiques, pour abstraites qu’elles paraissent, renvoient toujours à des situations humaines, à des parcours de vie, des souvenirs, des espoirs, des rencontres.

Un débat réussi ?

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Marc-Olivier Padis

Directeur de la rédaction d'Esprit de 2013 à 2016, après avoir été successivement secrétaire de rédaction (1993-1999) puis rédacteur en chef de la revue (2000-2013). Ses études de Lettres l'ont rapidement conduit à s'intéresser au rapport des écrivains français au journalisme politique, en particulier pendant la Révolution française. La réflexion sur l'écriture et la prise de parole publique, sur…

Dans le même numéro

Quel modèle pour l'Etat "à la française"?

Réinventer l'intervention dans l'économie

Les services publics, pour qui? Pourquoi?