Dans le même numéro

Les mauvais calculs de l'homme économique. À propos des Stratégies absurdes, de Maya Beauvallet

juin 2009

#Divers

À propos des Stratégies absurdes, de Maya Beauvallet*

Pourquoi la question des bonus des traders et des parachutes dorés des grands patrons se trouve-t-elle de manière récurrente au centre des polémiques relatives à la crise financière ? Au regard de l’ampleur historique de la chute de l’activité et des valeurs, ces modes de rémunération, pour choquant qu’en soient les montants, peuvent paraître secondaires, sinon anecdotiques. Le thème est pourtant déterminant parce que la crise économique actuelle, issue des mauvais calculs de la finance, sanctionne, au-delà de l’usage toxique d’instruments de financement opaques ou peu fiables, une conception de la réussite appuyée sur une idée réductrice de la motivation des agents économiques1.

Le système de rémunération des dirigeants, plaide le patronat, relève des dispositions contractuelles d’une entreprise et, une fois la légalité respectée, ne saurait être remis en cause. L’argument est formaliste et cache mal un basculement plus large des rapports de force qui se sont imposés, au sein des entreprises, entre salariés, équipe

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Marc-Olivier Padis

Directeur de la rédaction d'Esprit de 2013 à 2016, après avoir été successivement secrétaire de rédaction (1993-1999) puis rédacteur en chef de la revue (2000-2013). Ses études de Lettres l'ont rapidement conduit à s'intéresser au rapport des écrivains français au journalisme politique, en particulier pendant la Révolution française. La réflexion sur l'écriture et la prise de parole publique, sur…

Dans le même numéro

Bien-être, croissance, richesse : que faut-il mesurer ?
Les stratégies absurdes des rapports marchands
Mesurer, prévoir, compter : les valeurs et les chiffres