Dans le même numéro

Repenser la politique des drogues. Introduction

Introduction

Les politiques des drogues sont aujourd’hui l’expression d’enjeux et de tensions au cœur des sociétés contemporaines. Les drogues se diffusent, les usages sociaux de ces substances évoluent et les réponses publiques s’avèrent souvent difficiles à mettre en œuvre car elles soulèvent des controverses autour du permis et de l’interdit, du licite et de l’illicite, de la prévention et de la répression. Les débats sur les drogues sont le plus souvent dominés par le registre de l’émotion, du clivage et des oppositions caricaturales. Ce dossier se propose de réintroduire de la complexité dans le débat et d’analyser la situation française en y ajoutant une perspective internationale. Actuellement, les catégories structurantes des politiques des drogues sont remises en question : les frontières entre prévention, réduction des risques et soins se réinventent ; les oppositions entre drogue et médicament se déplacent ; le modèle prohibitionniste est largement mis en échec tout en étant encore fortement défendu. Ces politiques et ces catégories doivent être réinterrogées au prisme des crises que traversent nos sociétés : crises politiques et économiques, crise des identités, crise des rôles et des valeurs.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jean-Maxence Granier

Agrégé de lettres, linguiste et sémioticien de formation, il a fondé le cabinet de conseil Think-Out spécialisé dans l'analyse des médias. Il s'intéresse à la question des drogues et des psychotropes autour des enjeux de représentation, de philosophie morale et du rôle des groupes d'entraide, et a participé en avril 2016 à l'audition publique sur "La réduction des risques et des dommages liés aux…

Marie Marie Jauffret-Roustide

Sociologue, chargée de recherche Inserm. Ses recherches portent sur la gestion du risque dans le champ des addictions et la place des savoirs profanes dans la construction des politiques de réduction des risques.

Dans le même numéro

La prohibition des drogues ne protège personne, sature les forces de l’Etat et favorise les inégalités. Ce dossier, coordonné par Marie Jauffret Roustide et Jean-Maxence Granier, promeut une approche par la réduction des risques.