Ayatollah Ali Khamenei, octobre 2018 | Wikimédia
Dans le même numéro

Hobbes à Téhéran

Les Iraniens se retrouvent confrontés à un État au pouvoir absolu. Le fossé se creuse entre les citoyens et le régime, au point de marquer un tournant irréversible.

Personne n’a jamais pensé à Thomas Hobbes vivant dans l’Iran du début du xxie siècle. C’est à cause de son expérience des troubles politiques des guerres civiles anglaises que Hobbes a écrit le Léviathan. Comment aurait-il réagi à l’Iran d’aujourd’hui ? C’est une question à laquelle il est difficile de répondre, et pourtant, l’Iran est aujourd’hui le foyer de factions traîtresses, du fanatisme religieux et de la violence politique.

Alors que les élections législatives se terminent en Iran et que les conservateurs et les partisans de la ligne dure contrôlent désormais le Parlement, il ne fait aucun doute que les Iraniens sont désormais confrontés à un État au pouvoir absolu, où les impératifs de sécurité et de survie exigent la minimisation et le rejet de toute contrainte légale ou morale sur le recours à la force. En fait, rien ne pourrait être plus proche du réalisme froid de Hobbes que la voie autoritaire dans laquelle le régime iranien s’est engagé.

Ce dernier repose sur des bases tout à fait cohérentes avec la compréhension de Hobbes de l’État souverain comme maître absolu de tous ses sujets

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Ramin Jahanbegloo

Directeur du Centre Mahatma Gandhi pour la Paix à l'O.P. Jindal Global University (Inde), il est notamment l’auteur de The Gandhian Moment (Harvard University Press, 2013).

Dans le même numéro

Ce dossier spécial décrit l’expérience de vulnérabilité commune suscitée par l’épidémie, interroge les règles de l’exception qui lui répond et explore les différents imaginaires qu’il sollicite. À lire aussi dans ce numéro : les pressions chinoises sur la recherche, les discours de haine en ligne et un entretien avec Emma Lavigne sur le Palais de Tokyo.


✅  Les articles du dossier sont en accès libre