Dans le même numéro

Paris n’est plus un mythe littéraire. Ou comment renouer avec un imaginaire parisien ?

Ou comment renouer avec un imaginaire parisien?

Paris capitale du xixe siècle, Paris mythe littéraire, photographique et cinématographique, Paris chansons, Paris capitale de la culture, de l’art, Paris festif. Sacré Paris ! Mais Paris n’est plus Paris... Et New York, Londres et Berlin fascinent. Même la banlieue ne se sent plus concernée par ce qui se passe à l’intérieur du périphérique. Comment renouer avec un récit parisien inventif et ouvert ?

C’est bien connu, « l’art de la mémoire » se fonde sur l’image d’un lieu pour se souvenir d’un événement qui s’y est déroulé. Le lieu sert de réceptacle aux souvenirs, de déclencheur d’anamnèses, de nœud à un mouchoir, d’antidote à l’oubli. Un lieu, un sentiment, commode, non ? La madeleine de Proust ! À partir de l’image d’un endroit (une maison, une plage, une montagne, une forêt, une rue, une ville...), l’imaginaire se met en branle. Il s’invente une histoire. L’endroit se transforme en une intrigue rêvée, vécue, espérée, irréalisée, qui accueille des personnages aux répliques improvisées, ou strictement conformes au texte. Finalement, peu importe le ré

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Thierry Paquot

Philosophe, professeur à l'Institut d'urbanisme de Paris, il est spécialiste des questions urbaines et architecturales, et participe activement au débat sur la ville et ses transformations actuelles. Thierry Paquot a beaucoup contribué à diffuser l'oeuvre d'Ivan Illich en France (voir sa préface à Ivan Illich, La Découverte, 2012), et poursuit ses explorations philosophiques du lien entre nature,…

Dans le même numéro

La Ville Capitale, la France et le monde
La dynamique métropolitaine, entre local et global
Paysages, échelles et limites du Grand Paris
Le "Paris Métropole" de Philippe Panerai
Une capitale en manque d'imaginaire
La démocratie métropolitaine est-elle encore possible ?