Photo : Jeremy Lishner
Dans le même numéro

« À mon avis, rien à signaler ! »

Négationnisme contemporain et liberté d’expression

Comment répondre aux discours révisionnistes à l’ère de la post-vérité ? On peut établir une typologie des stratégies négationnistes selon l’équilibre entre nécessité et contingence des faits, d’une part, et entre liberté et responsabilité de l’individu, de l’autre.

«Face à un Eichmann réel, il fallait lutter par la force des armes et, au besoin, par les armes de la ruse. Face à un Eichmann de papier, il faut répondre par du papier. […] Ce faisant, nous ne nous plaçons pas sur le terrain où se situe notre ennemi. Nous ne le “discutons pas”, nous démontons les mécanismes de ses mensonges et de ses faux, ce qui peut être méthodologiquement utile aux jeunes générations[1].»

Pierre Vidal-Naquet

 

En 2012, six ans après la mort du dictateur Augusto Pinochet et environ vingt ans après le retour de la démocratie au Chili, la Corporation 11 Septembre [1973], fondée par les partisans du tyran, décide d’organiser un hommage en son honneur qui prévoyait la projection d’un film documentaire apologétique. Le nombre des victimes sous son mandat s’élevant à au moins 40 000 personnes – entre disparus, exécutés, torturés et prisonniers politiques, sans compter les exilés –, de nombreuses voix s’élèvent pour contester cette célébration. Dans ce cadre, Juan Gonzá

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Verónica Estay Stange

Professeur de littérature à l’université du Luxembourg, elle a publié Sens et musicalité. Les voix secrètes du symbolisme (Classiques Garnier, 2014).

Dans le même numéro

Ce dossier coordonné par Jean Godefroy Bidima et Antoine Garapon fait entendre les voix multiples de l’Afrique. Depuis leur perspective propre, ces voix africaines débordent la question postcoloniale et invitent au dialogue ; elles participent à la construction d'une commune humanité autour d’un projet de respect de la vie. À lire aussi dans ce numéro double : la participation dans le travail social, les analogies historiques de la pandémie, les gestes barrières face aux catastrophes écologiques, l’antiracisme aux États-Unis et l’esprit européen de Stefan Zweig.