Notes de lecture

Dans le même numéro

Quand je dis oui… de Carolin Emcke

janv./févr. 2020

La réflexion de la journaliste allemande Carolin Emcke suit une logique bien personnelle, au fil de la plume. La langue est directe et précise. Les détails y seraient superflus. L’on comprend aisément pourquoi : cette narration est le fruit d’années de violences, vécues, constatées, intério­risées. Ainsi, l’auteure parle des cercles du silence, du danger que l’on ne nomme pas mais contre lequel on met en garde les jeunes filles, de l’obsession du peignoir, du pouvoir et de la dépendance ; de cette amie battue par son époux qu’elle a abandonnée ; du jeune esclave Naïm qu’elle a rencontré en Afghanistan ; de l’incompréhension face aux crimes et aux abus d’une personne qui n’a pas l’apparence d’un «coupable classique»; du plaisir, du corps, de la liberté, du « oui » et du « non ». Ce texte n’est ni un pamphlet, ni un manifeste, encore moins un blâme. Carolin Emcke expérimente la simple sincérité du dit : dire aux autres son ressenti et sa pensée ; se dire aux autres, en partageant l’intimité ; dire des autres ce qu’ils ne peuvent ou ne veulent dire eux-mêmes. Pour faire barrage au silence et enfin libére

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Seuil, 2019
132 p. 16 €

Clémentine Paliotta

Clémentine Paliotta est étudiante en master de théorie politique à Sciences Po Paris et assistante de rédaction chez Esprit (2019).

Dans le même numéro

L'universel est à nouveau en débat : attaqué par les uns parce qu'il ne serait que le masque d'une prétention hégémonique de l'Occident, il est défendu avec la dernière intransigeance par les autres, au risque d'ignorer la pluralité des histoires et des expériences. Ce dossier, coordonné par Anne Dujin et Anne Lafont, fait le pari que les transformations de l'universel pourront fonder un consensus durable : elles témoignent en effet de l'émergence de nouvelles voix, notamment dans la création artistique et les mondes noirs, qui ne renoncent ni au particulier ni à l'universel. À lire aussi dans ce numéro : la citoyenneté européenne, les capacités d'agir à l'ère numérique, ainsi que les tourmentes laïques, religieuses, écologiques et politiques.