Notes de lecture

Dans le même numéro

Anthropologie structurale zéro de Claude Lévi-Strauss

Édition et préface de Vincent Debaene

janv./févr. 2021

Ce recueil réalisé par Vincent Debaene reprend une série de dix-sept articles écrits par Claude Lévi-Strauss (1908-2009) aux États-Unis dans les années 1940, avant Les Structures élémentaires de la parenté, sa thèse de doctorat soutenue en 1948. Il fait suite à plusieurs recueils parus dans la collection « La Librairie du xxie siècle », dont deux volumes de correspondance marqués par les années de guerre : « Chers tous deux ». Lettres à ses parents, 1931-1942, et la Correspondance 1942-1982 échangée avec le linguiste Roman Jakobson.

Ce choix d’articles se veut en quelque sorte une préhistoire à Anthropologie structurale, paru en 1958. Vincent Debaene signe une préface axée sur la genèse de la pensée de Lévi-Strauss et du modèle structuraliste aux États-Unis, marqués par la rencontre avec Jakobson, avec qui l’anthropologue a partagé son exil à New York. Anthropologie structurale étant le résultat d’un choix de textes réalisé par Lévi-Strauss au détriment d’autres textes contemporains, c’est en quelque sorte à une exhumation archéologique que Vincent De

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Seuil, 2019
352 p. 23 €

Emmanuel Delille

Spécialiste de l’histoire culturelle du XXe siècle, chercheur associé au Centre Marc Bloch et au CAPHES, Emmanuel Delille consacre ses analyses aux enjeux de la psychologie, de la psychanalyse et de la folie dans la société contemporaine, aussi bien dans l’histoire des institutions médicales et des controverses scientifiques que dans la recherche en sciences sociales et la littérature. Il a publié…

Dans le même numéro

Les femmes sont au cœur de nombreux mouvements sociaux à travers le monde. Au-delà de la vague #MeToo et de la dénonciation des violences sexuelles, elles étaient nombreuses en tête de cortège dans le soulèvement algérien du Hirak en 2019 ou dans les manifestations contre le président Loukachenko en Biélorussie en 2020. En France, leur présence a été remarquée parmi les Gilets jaunes et dans la mobilisation contre le dernier projet de réforme des retraites. Dans leur diversité, les mouvements de femmes témoignent d’une visibilité et d’une prise de parole accrues des femmes dans l’espace public, de leur participation pleine et entière aux débats sur l’avenir de la cité. À ce titre, ils consacrent l’existence d’un « sujet politique féminin ».