Notes de lecture

Dans le même numéro

Le Mythe de la Singularité. Faut-il craindre l'intelligence artificielle ?, de Jean-Gabriel Ganascia

L’intelligence artificielle (IA), ce serpent de mer scientifique, philosophique et romanesque, connaît un regain ­d’intérêt : nombre d’experts prennent la parole, soit qu’ils appellent de leurs vœux cette promesse d’immortalité, soit qu’ils redoutent la fin de ­l’humanité, remplacée par les machines. L’auteur, professeur à l’université Pierre et Marie Curie et président du comité d’éthique du Cnrs, ouvre son livre par ce tableau d’apocalypse, mais pour mieux en dénoncer les paralogismes et modérer les peurs. La Singularité, en effet, présente au premier abord des atours scientifiques – ce terme provient d’ailleurs des mathématiques, où il désigne une rupture sur une courbe régulière. La théorie de la Singularité en procède, et anticipe un point de rupture à venir, où l’intelligence des machines dépassera celle des humains. Pour autant, ce modèle repose sur des pieds d’argile.

Dans un contexte où nous entendons beaucoup de bêtises, Jean-Gabriel Ganascia prend du recul, donne des arguments précis et rationnels propres à tout examen critique, avec clarté et didactisme. Ainsi, l’utilisation de la loi de Moore, de

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Seuil, 2017
3 p. 18 €

Hocine Rahli

Agrégé de philosophie, Hocine Rahli est enseignant et critique pour les sites NonFiction, Slate et Il était une fois le cinéma . Il est actuellement responsable discours, argumentaires et prospective au Ministère des Solidarités et de la Santé.

Dans le même numéro

Le terrorisme djihadiste pose une question de confiance à la démocratie. Comment comprendre que des jeunes soient séduits par cette idéologie et s’engagent dans la violence ? Quel rôle y joue la religion ? Le dossier, coordonné par Antoine Garapon, observe que les djihadistes sont bien les enfants de leur époque. À lire aussi dans ce numéro : Mai 68 en France et en Pologne, le populisme du mouvement 5 étoiles, une critique de l’Université, ainsi que des commentaires de l’actualité politique et culturelle.