Notes de lecture

Dans le même numéro

Le courage de la nuance de Jean Birnbaum

juin 2021

On n’en est plus au sens, mais au « courage de la nuance ». La violence verbale sur les réseaux sociaux, mais aussi les jugements définitifs et les condamnations sans appel proférés par des clowns et des pantins autoproclamés spécialistes de tout, sur les plateaux des chaînes de télévision privées, ont atteint un tel degré d’intensité et sont si répandus désormais qu’ils découragent jusqu’à l’envie de rétablir un peu plus de vérité, ou un peu moins de mensonge. Jean Birnbaum s’y est pourtant attelé, dans un essai qu’il appelle joliment « manuel de survie par temps de vitrification idéologique », avec des intellectuels et des écrivains selon son cœur, qui ont pratiqué l’« héroïsme de la mesure ». Dans les sept méditations qu’il propose (sur Albert Camus, Georges Bernanos, Hannah Arendt, Raymond Aron, George Orwell, Germaine Tillion, Roland Barthes), il ne fait pas que décrire leur souci de la nuance, et d’abord de l’accueil de la parole d’autrui, de la confiance première accordée. Il s’efforce aussi et surtout de comprendre d’où leur vient la force intérieure pour résister &agr

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Seuil, 2021
144 p. 14 €

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur, Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle et de la place du…

Dans le même numéro

Les enquêtes de santé publique font état d’une épidémie de fatigue dans le contexte de la crise sanitaire. La santé mentale constitue-t-elle une « troisième vague » ou bien est-elle une nouvelle donne sociale ? L’hypothèse suivie dans ce dossier, coordonné par Jonathan Chalier et Alain Ehrenberg, est que la santé mentale est notre attitude collective à l’égard de la contingence, dans des sociétés où l’autonomie est devenue la condition commune. L’épidémie ne provoque pas tant notre fatigue qu’elle l’accentue. Cette dernière vient en retour révéler la société dans laquelle nous vivons – et celle dans laquelle nous souhaiterions vivre. À lire aussi dans ce numéro : archives et politique du secret, la laïcité vue de Londres, l’impossible décentralisation, Michel Leiris ou la bifurcation et Marc Ferro, un historien libre.