Notes de lecture

Dans le même numéro

Le concile Vatican I. Le pape est-il infaillible ? de John O’Malley

La construction de l’Église ultramontaine (1869-1870) Trad. par Gilles Firmin

novembre 2020

Dans ce livre riche et érudit, John O'Malley retrace l'un des moments clés de l'histoire de l'Eglise catholique.

Proclamée au concile Vatican I en 1870, l’« infaillibilité pontificale » fait assurément partie des vérités catholiques les plus incompréhensibles pour les modernes férus de raison. Le jésuite américain John O’Malley, excellent historien autant que remarquable théologien, aborde ce sujet, et aussi l’ultramontanisme, ce mot-clé de l’histoire politico-religieuse du xixe siècle, dans un livre consacré au concile Vatican I (1869-1870). Le premier chapitre revient sur le catholicisme au siècle des Lumières, un prélude indispensable car les événements du xviiie siècle (notamment la Révolution française et ses conséquences) donneront lieu, au siècle suivant, à de multiples controverses tant de la part de l’État laïque que du sommet de l’Église catholique. Au point que, comme O’Malley l’explique avec humour, en 1869, l’histoire du concile était déjà écrite, et sa conclusion prévue, avant qu’il ne soit convoqué. L’infaillibilité pontificale avait été discutée avec tant de passion que, pour les historiens du xxe si&

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Lessius, 2019
260 p. 29 €

Jean-Marie Glé

Jésuite et théologien, il contribue à la revue Esprit depuis 2000.

Dans le même numéro

La récente vague de manifestations contre le racisme et les violences policières a montré qu’une partie de la jeunesse française a le sentiment d’étouffer. En choisissant de prêter attention à ce qu’elle exprime, on distingue d’abord une demande d’égalité et de justice : loin de constituer un défi aux principes républicains, celle-ci entend plutôt en actualiser l’héritage. À lire aussi dans ce numéro : l’unité européenne après la réunification allemande, le chemin du djihad, les cinq piliers de la laïcité, les pouvoirs de la Cour suprême et la rentrée littéraire.