Notes de lecture

Dans le même numéro

Le Dernier été, de Benedict Wells

décembre 2018

Avec ce premier roman de Benedict Wells, paru en 2008, le second à être traduit en français[1], le jeune auteur de trente-quatre ans qui, né von Schirach en 1984, a officiellement changé son nom en Wells pour se démarquer de son histoire familiale – son grand-père était le chef des Jeunesses hitlériennes Baldur von Schirach – et rendre hommage à John Irving – auteur de L’Œuvre de Dieu, la part du diable, dont le héros se nomme Homer Wells – affirme une approche plus intime que politique de la littérature.

Le Dernier Été est celui que vit Robert Beck, un professeur de lycée, frustré par l’échec de ses rêves de musicien, en compagnie d’un de ses élèves, Rauli Kantas, jeune lituanien «plus doué que Jimi Hendrix», de Charlie, le batteur de son ancien groupe de rock, un gigantesque Afro-Allemand hypocondriaque et toxicomane, et de Lara, une serveuse rencontrée par hasard. Une virée en voiture jusqu’en Turquie, à trois, avec Charlie qui veut y retrouver sa mère qu’il croit ­mourante et Rauli qui s’invite à leur côté, est l’ultime confrontation entre une réalité âpre et de

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Slatkine & Cie, 2018
3 p. 21 €

Sylvie Bressler

Critique littéraire à la revue Esprit depuis 2002.

Dans le même numéro

Fausses nouvelles, désinformation, théories du complot : les vérités sont bien fragiles à l’ère de la post-vérité. Les manipulations de l’information prospèrent dans un contexte de défiance envers les élites, de profusion désordonnée d’informations, d’affirmations identitaires et de puissance des plateformes numériques. Quelles sont les conséquences politiques de ce régime d’indifférence à la vérité ? Constitue-t-il une menace pour la démocratie ? Peut-on y répondre ? A lire aussi dans ce numéro : un dossier autour d’Achille Mbembe explorent la fabrication de « déchets d’hommes » aux frontières de l’Europe, des repères philosophiques pour une société post-carbone, une analyse de ce masque le consentement dans l’affaire Anna Stubblefield et des recensions de l’actualité politique, culturelle et éditoriale.

 

Pour aller plus loin, découvrez une sélection d'articles publiés dans Esprit depuis 1949 sur les liens entre Vérité et politique