Notes de lecture

Dans le même numéro

Écrits complets d'André Bazin

L’élégance de l’impression, la qualité de la réalisation, la simplicité de la maquette et la richesse inouïe du travail éditorial de cette magistrale publication doivent être saluées. Ces Écrits complets rassemblent 2 681 textes, pour la plupart publiés dans des journaux et revues, répartis en vingt-quatre scansions présentées chacune par Hervé Joubert-Laurencin, professeur d’esthétique et d’histoire du cinéma à l’université Paris-Nanterre, des notes éparses (dont une excellente conférence donnée à Varsovie en 1956, « Quinze ans de cinéma français »), un projet de documentaire (« Les églises romanes de Saintonge ») et le descriptif de ses onze ouvrages ­posthumes. Ce travail unique, méticuleux, complet, peut se lire dans l’ordre chrono­logique, du premier article (« Peut-on s’intéresser au cinéma ? », 1942) au dernier (« Réflexions sur la critique », 1958) ou au hasard des pages, pour le plus grand plaisir du lecteur.

André Bazin (1918-1958) est né à Angers, a vécu son enfance et son adolescence à La Rochelle avec sa famille, puis en banlieue parisienne, avec sa femme Janine et leur garç

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Édition de Hervé Joubert-Laurencin, avec Pierre Eugène et Gaspard Nectoux Macula, 2018
2 p. 149 €

Thierry Paquot

Philosophe, professeur à l'Institut d'urbanisme de Paris, il est spécialiste des questions urbaines et architecturales, et participe activement au débat sur la ville et ses transformations actuelles. Thierry Paquot a beaucoup contribué à diffuser l'oeuvre d'Ivan Illich en France (voir sa préface à Ivan Illich, La Découverte, 2012), et poursuit ses explorations philosophiques du lien entre nature,...

Dans le même numéro

« Lancer l’alerte », un dossier coordonné par Anne-Lorraine Bujon, Juliette Decoster et Lucile Schmid, donne la parole à ces individus prêts à voir leur vie détruite pour révéler au public des scandales sanitaires et environnementaux, la surveillance de masse et des pratiques d’évasion fiscale. Ces démarches individuelles peuvent-elles s’inscrire dans une action collective, responsable et protégée ? Une fois l’alerte lancée, il faut en effet pouvoir la porter, dans un contexte de faillite des espaces traditionnels de la critique.