Notes de lecture

Dans le même numéro

L’art sous contrôle. Nouvel agenda sociétal et censures militantes de Carole Talon-Hugon

Si la question des liens entre l’art et l’éthique s’est toujours posée, leur rapport n’a jamais été, selon la philosophe Carole Talon-Hugon, aussi fusionnel que dans notre époque. Cette dernière, marquée par ce que l’auteur identifie comme le «tournant moralisateur» de l’art, voit la multiplication des réactions et des censures de la part des minorités (raciales, ethniques, sexuelles) à l’encontre des productions artistiques qu’elles jugent comme inacceptables ou inappropriés, d’une part ; un retour, dans une certaine frange de l’art actuel, au militantisme et à une volonté de transformation sociale, d’autre part. Avec une justesse analytique et une vision synthétique des cas artistiques mentionnés, la philosophe met en perspective historique cette nouvelle censure et ce nouvel «agenda» militant en déconstruisant ses présupposés, notamment ceux qui touchent à leur projet commun impossible : maintenir ensemble l’autonomie de la sphère artistique héritée du modernisme et la vocation à la transformation sociale. L’art contemporain a tendance à confondre la «

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !