Flux d'actualités

Le monde peut-il se passer du leadership américain ?

Mardi 24 septembre, la première étape d’une procédure de destitution l’encontre de Donald Trump a été lancée. Ce mardi 22 octobre, un nouveau témoignage a conforté les soupçons démocrates concernant un éventuel abus de pouvoir de Donald Trump à des fins politiques. Les douze prochains mois seront-ils les derniers de la présidence Trump ? Jeudi 25 octobre, Anne-Lorraine Bujon était l'invitée de 28 minutes sur Arte :

À un an et dix jours de l'élection présidentielle américaine, Donald Trump a de quoi douter. Mardi 24 septembre, la première étape d’une procédure de destitution (« impeachment ») à son encontre a été lancée. Le président américain est accusé d’avoir demandé à son homologue ukrainien d’enquêter sur son rival politique, le démocrate Joe Biden. Ce mardi 22 octobre, un nouveau témoignage a conforté les soupçons démocrates concernant un éventuel abus de pouvoir de Donald Trump à des fins politiques. Ces soupçons, ainsi que ceux d’une mise en danger de la sécurité de l’État et d’une obstruction à la justice - puisque l’administration Trump a empêché le Congrès d’avoir accès à tous les éléments du rapport du renseignement fait par le lanceur d’alerte - sont autant d’éléments qui font pencher dangereusement la balance en défaveur de Donald Trump. Les douze prochains mois seront-ils les derniers de la présidence Trump ?

Anne-Lorraine Bujon

Anne-Lorraine Bujon est rédactrice en chef de la revue Esprit depuis janvier 2016. Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure, agrégée d’anglais, elle a étudié puis enseigné la littérature américaine, avant de se spécialiser dans l’animation du débat d’idées. Également chercheur associé à l’Ifri, elle s’intéresse en particulier aux questions d’histoire politique et culturelle des États-Unis.…