Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Flux d'actualités

Quelques éclairages sur le mouvement des Gilets jaunes

Le mouvement des Gilets jaunes signe-t-il l’apparition d’une conscience de classe ?

Le 23 janvier 2019 se tenait la première de quatre conférences organisées par l’École des hautes études en sciences sociales sur le mouvement des Gilets jaunes : « Regards sur une crise ». Cet événement témoigne de l’intérêt que le mouvement suscite auprès des chercheurs et de la volonté de ces derniers d’éclairer l’actualité.

Florence Aubenas, journaliste au Monde, souligne que « l’itinérance mémorielle » du président de la République a constitué une sorte de « tour de chauffe » pour le mouvement des Gilets jaunes. Les gens ne venaient pas au bord de la route pour applaudir et offrir un « bain de foule » au président[1], mais pour « râler » et protester. En face, le dispositif de sécurité était tel qu’il était impossible d’accéder aux abords du cortège présidentiel. La rupture était donc déjà consommée, palpable à la station-service de La Flamengrie dans l’Aisne, sur la nationale 2. Florence Aubenas écrivait alors : « En France, on s’est mis à compter en centimes. Ou en milliards. Comme s’il n’y avait plus rien au milieu[2]. » Pour son reportage sur « la révolte des ronds-points[3] », elle fait le choix de ronds-points sans antécédent de violence et à distance des grandes villes, ceux de Marmande dans le

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !