Marie-Geneviève Alquier dans Novis Corpus
Flux d'actualités

Faire corps

À propos de Novis Corpus, 48 photographes européens confinés

« L’intérieur » que ce récit visuel nous donne à voir est un espace plus psychique que physique.

Réseaux sociaux aidant, il n’aura fallu que vingt-quatre heures pour transformer une idée providentielle en projet collectif. À la mi-mars, face au confinement qui s’annonce dans un pays européen après l’autre, Teresa Uzeda (son nom d’artiste), une photographe française installée à Cádiz en Andalousie, propose à ses « amis » (réels ou virtuels) de collaborer à l’édition d’un livre-photo. Relayé par Gabriela Cendoya-Bergareche, photographe et collectionneuse de livres-photo, cet appel réunit du jour au lendemain une cinquantaine de participants. Chaque photographe contribuera deux images, verticales, en noir et blanc si possible et prises « à l’intérieur » afin d’être partagées avec ceux « à l’extérieur, proches ou lointains ». En plus de garder des traces du confinement et de briser l’isolement les uns des autres, cette démarche artistique permettra de verser les bénéfices des ventes aux personnels soignants de proximité.

 

 

Dans cette auberge espagnole de l’autoéditi

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !