Dans le même numéro

À l’'âge séculier, quel retour à la foi ? Introduction

mai 2014

#Divers

Contrairement aux États-Unis, qui ont connu depuis le xviiie siècle plusieurs phases de « réveils » religieux, l’Europe vit son rapport aux religions comme une histoire linéaire, celle d’un lent et inéluctable déclin de l’adhésion et des pratiques. En France, malgré les efforts de l’Église catholique pour garder le public féminin au xixe siècle et, plus difficilement, pour reconquérir la classe ouvrière au xxe siècle, malgré les congrégations religieuses et leurs institutions éducatives, malgré les mouvements d’action catholique (qui ont buté sur la question politique, alors que l’élan missionnaire des prêtres ouvriers a été brisé par l’Église elle-même, qui ne comprenait pas toutes les implications, notamment sociales, de leur engagement), malgré d’énormes efforts, dans les suites du concile Vatican II, pour se mettre à la page et dialoguer avec le monde séculier, le cours de l’histoire semble toujours énoncer la même évidence du déclin de la foi. Quelques exceptions éclatantes, à la fin du xixe et au début du xxe siècle, dans un pays qui confond souvent laïcité et anticléricalisme, concernent parfois la vie intellectuelle et littéraire, comme on l’a v

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Marc-Olivier Padis

Directeur de la rédaction d'Esprit de 2013 à 2016, après avoir été successivement secrétaire de rédaction (1993-1999) puis rédacteur en chef de la revue (2000-2013). Ses études de Lettres l'ont rapidement conduit à s'intéresser au rapport des écrivains français au journalisme politique, en particulier pendant la Révolution française. La réflexion sur l'écriture et la prise de parole publique, sur…

Dans le même numéro

Transformation personnelle, intégration sociale

Les évangéliques à la conquête des coeurs

Les mille visages des nouveaux musulmans