Chile despertó, 21 novembre 2019 | Photo : Fiorella Gonzaga - Flickr
Dans le même numéro

Les forces de la révolte au Chili

décembre 2019

La question aujourd’hui au Chili est celle de savoir quelles différentes formes prendront ces forces et quelles forces sont à même de modifier l’exercice du pouvoir politique.

Depuis qu’une révolte a éclaté au Chili au cours du mois d’octobre 2019, la presse internationale rapproche cette révolte de celles qui ont lieu dans d’autres parties du monde ou bien la comprend par référence au passé, par exemple, la révolution d’Octobre en Russie[1]. Soit la révolte ne fait que rendre évidente l’impasse du présent, soit, au contraire – et c’est une interprétation dominante au Chili –, elle nous achemine vers une réconciliation avec l’histoire, rendant pensable un « éveil » du peuple chilien à une histoire qu’il aurait refoulée ou volontairement ignorée. C’est ainsi qu’au Chili, le slogan qui continue d’être un heureux mot d’ordre est Chile despertó (« Le Chili s’est réveillé »). Bien que différentes, ces deux approches ont en commun de subordonner des événements qui, à l’heure actuelle, sont pour le moins indéchiffrables, à des grilles de lecture qui anticipent leur sens. Sans nécessairement ­s’affranchir de ces schèmes interprétatifs, nous ­pourrions tenter de restituer la singularité du mouvement de révolte qui est en cours au Chili en tentant d&

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Aïcha Liviana Messina

Professeure de philosophie à l’université Diego Portales au Chili, auteure de Poser me va si bien (P.O.L, 2005), Amour/Argent (Les éditions du Portiques, 2011), L’anarchie de la paix (Cnrs, à paraître en novembe 2018).

Dans le même numéro

Là où nos sociétés connaissent des tensions, là aussi travaille le langage. Le dossier d’Esprit (décembre 2019), coordonné par Anne Dujin, se met à son écoute, pour entendre l’écho de nos angoisses, de nos espoirs et de nos désirs. À lire aussi dans ce numéro : les déçus du Califat, 1989 ou le sens de l’histoire et un entretien avec Sylvain Tesson.