Dans le même numéro

Beppe Grillo : quand les étoiles s'éteignent

août/sept. 2013

#Divers

Le Mouvement 5 étoiles du comique Beppe Grillo a créé la surprise aux élections législatives italiennes de février 2013, et le désordre dans la formation du gouvernement. Mais ce « recours » contre les partis traditionnels, leur corruption et leur incompétence, a lui aussi déçu les électeurs. Cette expérimentation offre-t-elle des perspectives pour un renouvellement de l’action collective ?

Dans un système politique sclérosé, où les partis participent à l’immobilisme et à l’augmentation de la défiance des citoyens, la solution peut-elle venir d’un mouvement « de la base », ou qui se veut tel ? La vie politique italienne a connu ces derniers mois de nombreux soubresauts, qui ont mis en lumière l’inadéquation profonde des principaux partis politiques italiens vis-à-vis de la crise – économique, politique, morale – que traverse le pays.

Après la démission de Mario Monti en décembre 2012, qui a mis fin à son gouvernement technique nommé (sans élections) en novembre 2011, les élections législatives de février 2013 ont finalement débouché, après plusieurs semaines de blocages, d’interrogations et d’invec

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Alice Béja

Maîtresse de conférences à Sciences Po Lille, chercheuse au CERAPS-CNRS, Alice Béja est spécialiste de l’histoire culturelle et politique des Etats-Unis. Elle travaille sur les mouvements protestataires américains de la fin du XIXe et du premier XXe siècle ainsi que sur leurs représentations littéraires. Ancienne rédactrice en chef de la revue Esprit, elle a notamment publié Des mots pour...

Dans le même numéro

Cumul des mandats, crise du militantisme: le risque oligarchique

Les partis, au service de qui?

Les nouvelles aspirations démocratiques: participation, délibération, démocratie directe