Photo : Callie Gibson
Dans le même numéro

Les médicaments de la folie

Le traitement médicamenteux de la folie ou de la souffrance psychique a explosé ces dernières années ; en France en particulier, la consommation excessive de psychotropes inquiète. Mais qu’en est-il de la réalité de ces médicaments, de leurs effets ?

Alcool, cannabis, opium, belladone, encens, millepertuis, valériane... Depuis des millénaires, ces plantes ou substances sont utilisées pour soulager les hommes dans leur corps ou dans leur esprit. Il semble ainsi que, de tout temps, les hommes aient eu parfois besoin de béquilles pour mieux supporter les bleus qu’ils ont à l’âme. Et c’est encore le cas aujourd’hui avec, à dire vrai, des produits à la résonance sensiblement moins poétique. La révolution industrielle et la consécration de notre biomédecine occidentale sont en effet passées par là. Les plantes ont peu à peu disparu de la pharmacopée et ce sont maintenant des médicaments qui sont administrés aux patients. Et quel succès ! En 2013, plus de 155 millions de boîtes de médicaments psychotropes ont été achetées dans les pharmacies françaises. Un succès de vente à l’évidence, mais point de succès d’estime. « Psychotropes : le prix de l’overdose française », « Psychotropes : la France doit

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !