Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Instagram Marine Le Pen
Instagram Marine Le Pen
Dans le même numéro

Enquête – L'installation du Front national dans la vie politique française : comment réagir, comment agir ?

par

Esprit

La progression du Front national marque l’échec des stratégies de lutte (politiques, médiatiques, intellectuelles…) contre l’extrême droite. Pourquoi cet échec ? Quelles leçons en tirer ? Marine Le Pen s’emploie à « dédiaboliser » le Front national et élargit sa base électorale : en quoi cela modifie-t-il la critique de ses idées ? Faut-il considérer le FN comme un parti comme les autres ?

Bernard Perret – La réponse est claire : la « dédiabolisation » du FN est désormais un fait acquis. Il ne reste plus qu’à critiquer point par point ses idées et ses propositions avec la même rigueur et la même impartialité que celles de n’importe quel autre parti. Cela paraît d’autant plus indiqué que le programme du FN est notoirement incohérent sur de nombreux points, notamment sur le plan économique.

Daniel Lindenberg  – Pas plus que le Pcf hier, le FN n’est aujourd’hui un parti comme un autre, dans la mesure où, se pensant comme le représentant exclusif du « Peuple », il ne reconnaît pas la légitimité de ses concurrents et vise à remodeler la société selon un schéma non républicain. C’est ce qu’il faudrait expliquer au lieu de se polariser sur des aspects certes importants mais partiels, comme le racisme. Il faut aussi comprendre que la stratégie « bleu marine » qui insiste sur l’économique et le social ne veut nullement dire que le FN tournerait le PS sur sa gauche, comme on a pu le lire jusque dans les colonnes de Libération. Unir le social au national, c’est le b.a.-ba du fascisme, on a honte de devoir le rappeler !

Lucile Schmid – Je me souviens de Vincent Peillon, il y a trois ans je crois, qui n’était pas venu sur le plateau de l’émission Mots croisés au motif qu’il devrait

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !