Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Affiche "Zemmour président" · Photo : emmanuelsaussieraffiches via Flickr
Flux d'actualités

Le cas Zemmour

Zemmour construit une mythologie de la France à sa convenance, selon ses intérêts : ceux d’un identitaire qui affirme son identité d’autant plus qu’il dénie celle des autres.

Il n’est donc pas exclu, en cette mi-novembre 2021, que le journaliste-essayiste-écrivain-polémiste Éric Zemmour se retrouve au second tour de l’élection présidentielle, le 24 avril 2022, probablement face au président sortant, Emmanuel Macron. Il rééditerait ainsi la performance, en 2017, de ce dernier qui, à l’été et l’automne 2016, pesait encore peu et n’avait pas de parti derrière lui, mais montait rapidement en puissance et faisait de son « en même temps » un argument central de son opposition à une classe politique qui se partageait le pouvoir depuis quarante ans. Est-il impensable, d’ailleurs, que la montée en puissance de Macron ait donné des idées à Zemmour ? Ou bien qu’il se dise qu’à un moment ou un autre, en fonction des fortunes ou plutôt des infortunes à droite ou à l’extrême droite, l’alignement des astres pourrait se révéler assez favorable pour l’imposer clairement comme candidat unique des droites au second tour ?

La séduction de l’intellectuel

Il se peut qu’il y ait encore des facettes inconnues du personnage à découvrir, suite à l’attention redoublée que les médias porteront à sa biographie, à ses thèmes de campagnes et à ses sorties outrancières, qu’elles soient volontaires (comme il le fait croire) ou hasardeuses (mais justifiées après coup).

Ce qui est frappant de prime abord, ce sont les efforts très clairs du « non-candidat qui ne fait que la promotion de son dernier livre », pour présenter une imag

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jean-Louis Schlegel

Philosophe, éditeur, sociologue des religions et traducteur, Jean-Louis Schlegel est particulièrement intéressé par les recompositions du religieux, et singulièrement de l'Eglise catholique, dans la société contemporaine. Cet intérêt concerne tous les niveaux d’intelligibilité : évolution des pratiques, de la culture, des institutions, des pouvoirs et des « puissances », du rôle et de la place du…