Détail de l'affiche, Musée du Louvre - Exposition Delacroix (1798-1863) du 29 Mars 2018 au 23 Juillet 2018
Dans le même numéro

Eugène Delacroix, ni vu, ni connu

Rarement la célébrité d’un artiste n’a jeté autant d’ombre sur l’œuvre. Romantisme, couleur, orientalisme : Delacroix évoque des lieux communs sans qu’on le connaisse vraiment. L’exposition au Louvre de ce printemps veut élargir le regard sur sa peinture. Les coups d’éclat de jeunesse sont certes fameux (La liberté guidant le peuple, Femmes d’Alger). Mais l’ironie fait que les œuvres dont l’artiste était le plus fier, et qui l’ont quand même occupé près de trente ans après 1835, nous restent méconnues. Notre sensibilité nous a éloignés des décors de commande, surtout religieux et officiels. Et certains des siens sont simplement inaccessibles au visiteur, tels ceux du Sénat et de l’Assemblée nationale. La chapelle des Saints-Anges à Saint-Sulpice et la bouleversante Pietà de Saint-Denys-du-Saint-Sacrement (gratuites d’accès) viennent d’être restaurées à Paris. La rétrospective prend donc tout son sens en proposant d’embrasser du regard un ensemble de cent quatre-vingts œuvres dispersées dans des musées français et étrangers. Le musée Delacroix présente conjointement le chantier de Saint-Sulpice

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Hélène Mugnier

Hélène Mugnier est historienne de l’art de formation. Elle est diplômée de l’école du Louvre, et conférencière du ministère de la Culture. Pionnière du management par l’art, elle a créé et dirigé pendant quatre ans l’agence de communication par l’art, Artissimo. Depuis 2005, elle est consultante en profession libérale avec son cabinet de conseil auprès des entreprises, HCM Art & Management.…

Dans le même numéro

À l’occasion de la rétrospective consacrée à Chris Marker par la Cinémathèque française, le dossier de la revue Esprit revient sur les engagements de celui qui en fut un collaborateur régulier. Propres à une génération forgée par la guerre, ces engagements sont marqués par l’irrévérence esthétique, la lucidité politique et la responsabilité morale. À lire aussi dans ce numéro : Jean-Louis Chrétien sur la fragilité, les défis du numérique à l’école et les lectures de Marx en 1968.

 

Pour aller plus loin, découvrez une sélection de textes écrits par Chris Marker dans Esprit entre 1946 et 1951 : Chris Marker, cinéaste-chroniqueur