Buste de Néandertal, Musée de l'Homme
Dans le même numéro

Néandertal, l'exposition

septembre 2018

Beaucoup de cailloux, quelques ossements, des dents, parfois des crânes, ou plutôt des fragments : le matériel préhistorique est austère et rudimentaire. Voilà pourtant un champ de connaissances en pleine effervescence depuis une vingtaine d’années, grâce à des découvertes archéologiques et aux techniques disponibles pour les étudier. L’exposition Néandertal, au Musée de l’Homme jusqu’au 7 janvier 2019, fait non seulement parler ces objets sommaires, mais transmet ­l’enthousiasme des deux commissaires scientifiques, Marylène Patou-Mathis et Pascal Depaepe, face à l’état actuel des connaissances. L’idée que nous avions de cet homme préhistorique s’en trouve complètement bousculée et les questions fleurissent à mesure du parcours, aussi bien sur l’Homo neanderthalensis que sur l’Homo sapiens.



Dans la famille du genre Homo, apparue en Afrique, plusieurs espèces se sont développées et dispersées sur la planète. Le «buisson» remplace désormais le schéma de l’&ea

Lecture réservée aux abonnés

Prolongez l'expérience en vous procurant un abonnement, dès 7 € pour un mois de découverte (4,90 € tarif réduit) : Boutique > Abonnements ; ou si vous avez déjà un abonnement, vous pouvez vous connecter ici.