Portrait de Fénéon. Opus 217. Sur l'émail d'un fond rythmique de mesures et d'angles, de tons et de teintes, portrait de M. Félix Fénéon en 1890 1890-1891. Huile sur toile. H. 73,5 ; L. 92,5 cm New York, MoMA, Don de David et Peggy Rockefeller © DR
Dans le même numéro

Rencontrer Fénéon

Fénéon et les arts lointains au Musée du quai Branly, jusqu’au 29 septembre 2019 et Fénéon, les temps nouveaux : de Seurat à Matisse au Musée de l’Orangerie, du 16 octobre 2019 au 27 janvier 2020

octobre 2019

Félix Fénéon (1861-1944) est un capteur ultra-sensible, un catalyseur de rencontres et un passeur de génie. Seulement, à force de brouiller les étiquettes, cet acteur central du monde de l’art entre les années 1880 et 1930 nous est devenu presque inconnu. «Je suis un simple passant à travers les lettres, un vague promeneur.» C’est au diapason de ce panache sans prétention mais non sans malice que s’est ouverte au Musée du quai Branly la première d’une trilogie d’expositions. Fénéon et les arts lointains sera suivie, dès octobre, de Fénéon et les temps nouveaux: de Seurat à Matisse au Musée de l’Orangerie. Le MoMa accueillera une synthèse à New York début 2020. Fragmenter le portrait d’un personnage aussi important et méconnu peut laisser perplexe, mais le projet kaléidoscopique orchestré par Isabelle Cahn, conservateur au Musée d’Orsay, et Philippe Peltier, conservateur au Musée du quai Branly, donne un sens fort à la coopération entre institutions.

Rencontrer Fénéon oblige à ruser. Comment ce caméléon a-t-il imposé une liberté aussi impertinente, une intelligence aussi caustique, u

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Hélène Mugnier

Hélène Mugnier est historienne de l’art de formation. Elle est diplômée de l’école du Louvre, et conférencière du ministère de la Culture. Pionnière du management par l’art, elle a créé et dirigé pendant quatre ans l’agence de communication par l’art, Artissimo. Depuis 2005, elle est consultante en profession libérale avec son cabinet de conseil auprès des entreprises, HCM Art & Management.…

Dans le même numéro

À mi-mandat du quinquennat d’Emmanuel Macron, le dossier diagnostique une crise de la représentation démocratique. Il analyse le rôle des réseaux sociaux, les mutations de l’incarnation politique et les nouvelles formes de mobilisation. À lire aussi dans ce numéro : Jean-Luc Nancy sur l’Islam, Michael Walzer sur l’antisionisme et François Dubet sur la critique de la sélection.