Dans le même numéro

Chronique de la France des cités (I). Grenoble : l'écoquartier et l'imam

Bien qu’on en parle beaucoup, on connaît peu les quartiers relégués et moins encore leurs habitants. Cette chronique, qui comptera une dizaine d’étapes, nous conduit d’abord dans les cités sociales de l’agglomération grenobloise, avec comme fil directeur une interrogation : comment se reconnecter à la ville, comment aider les habitants à se remettre en mouvement ?

Connecter la cité sociale à la ville par la magie du tramway, en faire un quartier comme les autres par une opération de rénovation urbaine qui égrène les tours et fractionne les barres pour en faire des ensembles résidentiels. Relever ainsi le statut des habitants pour en faire, justement, des « résidents », y ajouter quelques programmes sociaux destinés à améliorer la réussite éducative, l’insertion professionnelle, à faciliter les rapports de voisinage : voilà l’essentiel de l’effort déployé au titre de la politique de la ville. Cela ne suffit visiblement pas pour réintégrer dans la ville une population caractérisée par la faiblesse de son revenu et un marquage ethnique de plus en plus prononcé. Que faudrait-il faire de plus pour renverser cette tendance au repli, cette inflation des pratiques illégales qui menace à tout moment de placer les rapports entre la cité et

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Jacques Donzelot

Le titre universitaire de "sociologue" est réducteur pour donner l'idée d'un travail de réflexion sur le social (voir son classique sur l'Invention du social. Essais sur le délcin des passions politiques) et la manière de "faire société". Cette interrogation passe par l'analyse des questions sociales au sens large (travail, protection, intégration…) mais surtout de la ville, des banlieues, des…

Dans le même numéro

Tunisie : le temps de la fondation

La corruption politique en Algérie

Aperçus des révoltes au Caire et à Damas

Les avenirs incertains de la sécularisation