Dans le même numéro

Le procès contre Mandela et les autres

Représenter le droit et l’histoire forme parmi les plus grands défis du cinéma. D’autant plus, comme dans ce cas, lorsque l’issue est attendue et la fin des événements connue : huit des dix accusés du procès de Rivonia furent condamnés à la prison à perpétuité, et les débats enregistrés et représentés ne parlent presque pas des chefs ­d’accusation, de leurs véracités ou des voies de recours. L’ensemble paraît flou, le caractère politique du procès trop évident, l’absence de preuves flagrante. Et, malgré la place centrale donnée à la figure de Nelson Mandela dans le titre et sur l’affiche, nous le voyons relativement peu, à l’exception de son fameux discours en forme de déclaration pour la société ouverte et contre l’apartheid, souvent cité, encore projeté aux lycéens sud-africains. D’où vient alors la réussite, dans ses thèmes et sa réalisation, du film de Nicolas Champeaux et Gilles Porte ?

Le sens d’une nécessité et d’une urgence avant tout : filmé en 2016-2017, le documentaire interroge les trois derniers survivants du procès et les deux avocats de la défense, très âgés, chez lesqu

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Louis Andrieu

Etudiant à Sciences-Po Paris, cinéphile, il écrit sur le cinéma, les contenus audiovisuel et les images dans la Revue Esprit depuis 2013.

Dans le même numéro

Fausses nouvelles, désinformation, théories du complot : les vérités sont bien fragiles à l’ère de la post-vérité. Les manipulations de l’information prospèrent dans un contexte de défiance envers les élites, de profusion désordonnée d’informations, d’affirmations identitaires et de puissance des plateformes numériques. Quelles sont les conséquences politiques de ce régime d’indifférence à la vérité ? Constitue-t-il une menace pour la démocratie ? Peut-on y répondre ? A lire aussi dans ce numéro : un dossier autour d’Achille Mbembe explorent la fabrication de « déchets d’hommes » aux frontières de l’Europe, des repères philosophiques pour une société post-carbone, une analyse de ce masque le consentement dans l’affaire Anna Stubblefield et des recensions de l’actualité politique, culturelle et éditoriale.

 

Pour aller plus loin, découvrez une sélection d'articles publiés dans Esprit depuis 1949 sur les liens entre Vérité et politique