Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Mikhaïl Gorbatchev et George H. W. Bush signant l’accord bilatéral sur la destruction et la non-production d’armes chimiques à la Maison Blanche, le 1er Juin 1990 / Wikimedia Commons
Mikhaïl Gorbatchev et George H. W. Bush signant l'accord bilatéral sur la destruction et la non-production d'armes chimiques à la Maison Blanche, le 1er Juin 1990 / Wikimedia Commons
Dans le même numéro

Où vont les relations internationales ? (entretien)

La fin de la guerre froide a consacré le triomphe de l'Occident libéral, sur les plans économique et politique. Cependant, de nouveaux problèmes surgissent, et sa capacité à les résoudre apparaît limitée. Le nouveau visage du monde est marqué par les fragmentations ethniques et régionales et une instabilité croissante. Ce faisant, il a vite opposé un démenti à la théorie de la "fin de l'Histoire". La démocratie libérale a certes fait ses preuves, mais son triomphe universel n'est pas encore garanti. Au contraire, un "nouveau Moyen-Âge" semble se mettre en place, plus flexible mais aussi plus incertain que l'ordre ancien. 

Où vont les relations internationales ? (entretien)

Pierre Hassner

Théoricien des relations internationales   Pierre Hassner s'est consacré à l'étude des relations internationales, qu'il souhaite éclairer à la lumière de la philosophie. Dans ses nombreux articles et ses ouvrages, il propose des analyses informées et originales sur l'évolution des conflits internationaux à l'époque de la guerre froide et après la chute du Mur de Berlin. Spécialiste des relations…

Dans le même numéro

L’universel au risque du culturalisme