Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Notes de lecture

Dans le même numéro

La fabrique des souvenirs de Clélia Renucci

novembre 2021

Voyager dans le temps est un rêve aussi vieux que la quête de l’immortalité. C’est en quelque sorte chose possible dans ce livre, grâce à l’utilisation d’une application nommée Memory Project et offrant aux collectionneurs des salles des ventes des souvenirs encodés et exportés sur des supports électroniques. Ceux qui s’y meuvent et qui appartiennent à d’autres époques y restant éternellement gravés, l’acquéreur peut, grâce à un casque, visionner le souvenir haute qualité qu’il a acquis autant de fois qu’il le souhaite. Dans cette société futuriste, Gabriel, héros du roman et mnémophile compulsif, accumule des souvenirs ayant trait à l’histoire artistique et culturelle parisienne pour enrichir les archives de l’organisme où il travaille. Quand, après avoir mis la main sur la première représentation de Phèdre à la Comédie-Française en 1942, il tombe fou amoureux de l’une des spectatrices, assise de dos dans la salle, fasciné par sa nuque altière. Quête ou névrose, une idée fixe le taraude et le meut désormais : retrouver cette femme, Oriane, dont la destinée de violoncelliste s’avère aussi fascinante et tragique que la blancheur d’albâtre de son derme. D’un atelier de luthier à Broadway, de l’île Saint-Louis à Burning Man, en un écheveau d’existences et d’ambiances nuancées, l’auteur tisse une fresque où les destinées et les temporalités s’entrecroisent. Musique, cinéma, dramaturgies – « De l’amour j’ai toutes les fureurs », tel le vers de Phèdre 

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Albin Michel, 2021
320 p. 19,90 €

Céline Laurens

Ecrivaine et journaliste, Céline Laurens écrit pour La Revue des Deux Mondes. Son premier roman, Là caravane passe, est publié aux éditions Albin Michel.

Dans le même numéro

L’essor sans précédent d’Internet et des nouvelles technologies de l’information a transformé en profondeur le rapport des citoyens à la participation civique. Si elle a permis des progrès incontestables, cette révolution numérique pose également des défis pour la préservation du débat en démocratie. Le bouleversement introduit par le numérique dans la délibération publique semble en effet remettre en cause les exigences traditionnellement associées au débat démocratique, comme l’égalité d’accès, le contrôle public des instances de modération, la fiabilité de l’information ou le pluralisme des courants d’expression. Quelles stratégies adopter pour faire face aux dérives qui touchent aujourd’hui le débat sur Internet ? Le dossier, coordonné par Romain Badouard et Charles Girard, examine la propagation des fausses nouvelles, la mobilisation de nouveaux publics, les pouvoirs de régulations privés et la déstabilisation des cadres juridiques. À lire aussi dans ce numéro : le naufrage moral de l’Église, qui sont les talibans ?, gouverner la pandémie et une rencontre avec Pierre Bergounioux.