Notes de lecture

Dans le même numéro

Droit et littérature 2018

mars 2019

Dans sa seconde livraison, la revue Droit et littérature continue d’explorer un champ d’étude qui acquiert progressivement ses lettres de noblesse. On y trouvera les lectures éclectiques d’œuvres littéraires par des juristes, notamment un dossier sur le droit dans l’œuvre de Victor Hugo, comme autant d’appels à l’ouverture du droit et de son sens au-delà de l’expertise. C’est par exemple ce que propose ­l’allemand Peter Häberle en soulignant l’importance de la liberté créatrice de la littérature dans la création constitutionnelle.

 

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Dans le même numéro

Coordonné par Jean-Yves Potel, le dossier analyse le succès du gouvernement du Parti Droit et justice (PiS) en Pologne. Récupérant un mécontentement semblable à celui que l'on perçoit ailleurs en Europe, le régime s'appuie sur le discrédit des élites libérales et le rejet des étrangers pour promouvoir une souveraineté et une fierté nationale retrouvées. Il justifie ainsi un ensemble de mesures sociales mais aussi la mise au pas des journalistes et des juges, et une posture de défi vis à vis des institutions européennes, qu'il n'est pas pour autant question de quitter. À lire aussi dans ce numéro : les nouveaux cahiers de doléance en France, l’emprise du numérique, l’anniversaire de la révolution iranienne, l’antisémitisme sans fin et la pensée écologique.