Notes de lecture

Dans le même numéro

Dictionnaire amoureux de l'Allemagne de Michel Meyer

mai 2020

Les lignes de fracture qui constituent une Allemagne encore largement méconnue, ne serait-ce que par la barrière de la langue et de certains préjugés, prompts à resurgir, méritent écoute et interprétation. Michel Meyer, né du côté français de la « ligne bleue des Vosges », à portée de jumelles du Rhin – désormais lien franco-allemand plus que frontière – était tout désigné pour explorer ce pays. Une tâche que facilite sa longue immersion de correspondant en Allemagne pour la télévision et la radio, avec, durant la guerre froide, son regard sur les pays du bloc de l’Est et l’espace scandinave, ce qui vaut des entrées fort documentées sur Helmut Kohl, le «géant du Palatinat», et la chute du Mur. De Konrad Adenauer à Markus Wolf, le maître espion de la Stasi, de Karl Lagerfeld à Mme de Staël, de Louis II de Bavière à Karajan, de Luther aux frères Grimm, de Marienbad à Auschwitz, Michel Meyer nous invite à découvrir une sorte d’Allemagne éternelle où les forces du bien et du beau l’emportent de loin sur le délire nazi, auquel il ne consacre que quelques lignes. Large place est accordée aux g&eac

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Plon, 2019
880 p. 28 €

Eugène Berg

Eugène Berg, né le 23 septembre 1945, est un essayiste et diplomate français. Spécialiste de la Russie et du Pacifique, il a notamment publié Non-alignement et nouvel ordre mondial (1980).

Dans le même numéro

Ce dossier spécial décrit l’expérience de vulnérabilité commune suscitée par l’épidémie, interroge les règles de l’exception qui lui répond et explore les différents imaginaires qu’il sollicite. À lire aussi dans ce numéro : les pressions chinoises sur la recherche, les discours de haine en ligne et un entretien avec Emma Lavigne sur le Palais de Tokyo.


✅  Les articles du dossier sont en accès libre