Notes de lecture

Dans le même numéro

La folie arctique de Pierre Déléage

septembre 2020

Pierre Déléage narre avec tendresse et fascination le destin d’Émile Petitot, celui qui, ayant « le cœur aimant, trop aimant », allait devenir « le martyr des Inuits infidèles ». Ce missionnaire catholique, en rupture de ban et épris d’aventures, s’en va porter la bonne parole chez les Déné du Canada et entreprend de prouver leur ascendance hébraïque dans un ouvrage publié en 1890, marqué par « une érudition foisonnante et un analogisme débridé ». Cette œuvre, dont son auteur se demande si elle n’est pas le fruit d’une « imagination maniaque », ne manque pas de poésie pour Pierre Déléage, qui y voit « un long, immense et raisonné dérèglement de tous les principes du sens commun » et n’hésite pas à inscrire ses propres travaux ethnographiques dans le sillage de cette « entreprise inaugurale », quitte à interroger la part de délire de tout travail en anthropologie linguistique. Émile Petitot a en effet souffert de « l’hystérie arctique » (pibloktoq en inuktikut), un furieux délire de persécution qui l’a conduit jusqu’à l’automutilation, manière de

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Zones sensibles, 2017
1040 p. 14 €

Jonathan Chalier

Rédacteur en chef adjoint de la revue Esprit, chargé de cours de philosophie à l'École polytechnique.

Dans le même numéro

Selon ce dossier coordonné par Carole Desbarats et Emmanuel Laurentin, les institutions culturelles sont confrontées depuis quelques temps à des enjeux que l’épidémie de coronavirus a rendus plus aigus encore. Alors même que le confinement a suscité une forte demande de culture, beaucoup de ces institutions sont aujourd’hui face à un tournant. À lire aussi dans ce numéro : Trump contre l’Amérique, des élections par temps de pandémie et des jeunes sans bercail.