Notes de lecture

Dans le même numéro

Les Pédagogies critiques sous la dir. de Laurence de Cock et Irène Pereira

Le Français Célestin Freinet (1896-1966) et le Brésilien Paulo Freire (1921-1997) ont tous les deux lutté «pour que l’école devienne un lieu ­d’apprentissage et d’expérimentation de la démocratie». Selon eux, l’école fabrique «des âmes d’esclaves», alors qu’elle devrait chercher à les émanciper de toutes les formes d’oppression. Les pédagogies critiques qui s’en inspirent et portent ainsi un projet de transformation sociale font l’objet de «quelques expériences» en France, dont l’ouvrage recueille les traces. Mais elles servent surtout la «néolibéralisation» de l’école, en valorisant l’innovation, la concurrence et «le développement individuel plutôt que l’émancipation collective». Cet ouvrage cherche donc à se réapproprier les pédagogies critiques et à explorer leurs ressources pour penser l’intersectionnalité des dominations et, par exemple, «décoloniser l’enseignement

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Agone, 2019
144 p. 12 €