Notes de lecture

Dans le même numéro

Manifestes d'Édouard Glissant et Patrick Chamoiseau

juil./août 2021

Les lecteurs de Glissant et de Chamoiseau apprécieront la publication de ce recueil qui rend facilement accessibles des textes dont certains ne sont parus que dans les colonnes des journaux. Ces textes, courts pour la plupart, sont le résultat d’un véritable travail d’écriture à quatre mains, comme l’explique Chamoiseau dans son avant-propos. Seuls le premier et le dernier d’entre eux sont cosignés par d’autres collaborateurs, soit deux projets de société pour les Antilles dont le second, « Manifeste pour les produits de haute nécessité », fut rédigé à chaud, alors que la Guadeloupe et la Martinique étaient secouées par un mouvement revendicatif de grande ampleur au premier trimestre 2009. Ces deux textes programmatiques auxquels il faut joindre celui écrit après le passage du cyclone Dean en Martinique, en 2007, dénoncent la « consommation hyperbolique », appellent à la décroissance et à l’autosuffisance alimentaire, et prônent la gratuité pour les biens culturels.

Deux autres textes abordent la question de l’identité nationale et de l’immigration (reprise par Chamoiseau dans Frères migrants, paru au Seuil en 2017). Dans « De loin » (2005), rejetant tout communaut

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
La Découverte et Institut du Tout-Monde, 2021
168 p. 12 €

Michel Herland

Michel Herland est professeur des universités, aux Antilles, en Guyane et Martinique. Il dirige le journal en ligne Mondes francophones. Il est l’auteur du livre La Mutine, Andersen, 2018

Dans le même numéro

Nos attentes à l’égard de la littérature ont changé. Autant qu’une expérience esthétique, nous y cherchons aujourd’hui des ressources pour comprendre le monde contemporain, voire le transformer. En témoigne l’importance prise par les enjeux d’écologie, de féminisme ou de dénonciation des inégalités dans la littérature de ce début du XXIe siècle, qui prend des formes renouvelées : le « roman à thèse » laisse volontiers place à une littérature de témoignage ou d’enquête. Ce dossier, coordonné par Anne Dujin et Alexandre Gefen, explore cette réarticulation de la littérature avec les questions morales et politiques, qui interroge à la fois le statut de l’écrivain aujourd’hui, les frontières de la littérature, la manière dont nous en jugeons et ce que nous en attendons. Avec des textes de Felwine Sarr, Gisèle Sapiro, Jean-Claude Pinson, Alice Zeniter, François Bon.