Do not follow this hidden link or you will be blocked from this website !

Notes de lecture

Dans le même numéro

Le Coeur converti, de Stefan Hertmans

octobre 2018

Dans ce second roman traduit en français, le Flamand Stefan Hertmans, également poète, essayiste et dramaturge, s’aventure dans l’histoire tumultueuse du Moyen Âge. Pendant ce nouveau « voyage nocturne dans [s] on monde intérieur », toujours guidé par l’ambition de témoigner d’une époque en prenant appui sur la vie tourmentée d’un être en particulier, il s’attache au destin d’une prosélyte, Hamoutal, née Vigdis Adélaïs à Rouen en 1070, convertie par amour pour le juif David Todros. Dans son livre précédent, Guerre et Térébenthine (Gallimard, 2015), c’était à travers le portrait de son grand-père, révélé par ses carnets intimes, qu’il revenait sur le vécu du monde ouvrier catholique à Gand et sur l’émergence d’un sentiment national flamand au cours de la Première Guerre mondiale.

Le Cœur converti échappe à toute classification. Cette fresque éblouissante d’érudition et de sensibilité est l’histoire d’une passion, le reflet d’une quête de vérité, l’image d’une femme rebelle condamnée à un exil intérieur et physique par la gravité de ses choix, mais aussi un travail d’archiviste, un document sur les croisades, la photographie de la vie de communautés et de leurs échanges, une réflexion sur la foi et ses contradictions. Elle résonne aussi comme un plaidoyer pour tous les fugitifs.

Construit autour d’allers et retours chronologiques, interrompu par ­l’irruption de la pers

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Gallimard, 2018
3 p. 21 €

Sylvie Bressler

Critique littéraire à la revue Esprit depuis 2002.

Dans le même numéro

Le terrorisme djihadiste pose une question de confiance à la démocratie. Comment comprendre que des jeunes soient séduits par cette idéologie et s’engagent dans la violence ? Quel rôle y joue la religion ? Le dossier, coordonné par Antoine Garapon, observe que les djihadistes sont bien les enfants de leur époque. À lire aussi dans ce numéro : Mai 68 en France et en Pologne, le populisme du mouvement 5 étoiles, une critique de l’Université, ainsi que des commentaires de l’actualité politique et culturelle.