Notes de lecture

Dans le même numéro

Temps-paysage. Pour une écologie des crises de Bernadette Bensaude-Vincent

juil./août 2021

Les crises s’entrechoquent, se cumulent : crise économique, crise financière, crise énergétique, crise sanitaire, crise climatique, etc. Aussi convient-il de saisir la pluralité des temporalités pour dégager des tendances sur lesquelles nous pourrions éventuellement agir. « Cet essai, prévient l’autrice, montre donc comment des lignes de vie se croisent et s’entrelacent et se propose de repenser les mondes bio-géologique, social ou technique comme des agencements exigeant des réglages fins de temporalités plurielles. » Si la flèche du temps ne répond plus à nos questionnements, il convient d’inventer « le temps-paysage qui compose les temps propres aux choses avec le temps propre aux histoires humaines et sociales ». Cela revient à ne plus vivre en attendant l’effondrement, mais à considérer le présent comme un horizon temporel appréciable pour réorienter les actions des humains. L’autrice en arrive, à travers la conception chinoise du paysage, à « paysager le temps », c’est-à-dire à « faire surgir des temporalités multiples dégagées de toute instance, ou laps de temps, déterminée ». À partir de là, rien ne se raconte comme auparavant, l’histoire des sciences et des techniques ne résulte plus d’une histoire progressive, mais en rhizomes, comme le suggèrent Deleuze et Guattari dans Mille Plateaux. Pour illustrer sa démarche, l’autrice réexamine les questions du nucléaire et du plastique, de manière documentée et convainc

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Le Pommier, 2021
300 p. 20 €

Thierry Paquot

Philosophe, professeur à l'Institut d'urbanisme de Paris, il est spécialiste des questions urbaines et architecturales, et participe activement au débat sur la ville et ses transformations actuelles. Thierry Paquot a beaucoup contribué à diffuser l'oeuvre d'Ivan Illich en France (voir sa préface à Ivan Illich, La Découverte, 2012), et poursuit ses explorations philosophiques du lien entre nature,…

Dans le même numéro

Nos attentes à l’égard de la littérature ont changé. Autant qu’une expérience esthétique, nous y cherchons aujourd’hui des ressources pour comprendre le monde contemporain, voire le transformer. En témoigne l’importance prise par les enjeux d’écologie, de féminisme ou de dénonciation des inégalités dans la littérature de ce début du XXIe siècle, qui prend des formes renouvelées : le « roman à thèse » laisse volontiers place à une littérature de témoignage ou d’enquête. Ce dossier, coordonné par Anne Dujin et Alexandre Gefen, explore cette réarticulation de la littérature avec les questions morales et politiques, qui interroge à la fois le statut de l’écrivain aujourd’hui, les frontières de la littérature, la manière dont nous en jugeons et ce que nous en attendons. Avec des textes de Felwine Sarr, Gisèle Sapiro, Jean-Claude Pinson, Alice Zeniter, François Bon.