Carte géographique ancienne de France | 1854 Vuillemin | wikimedia
Dans le même numéro

Les grandes étapes de la décentralisation

Encadré

novembre 2019

Depuis les années 1980, le pari est de rapprocher les décisions locales des citoyens pour revitaliser la vie démocratique locale, accélérer les décisions d’équipement et d’aménagement du territoire et économiser les deniers publics. Aujourd’hui, l’endettement public, les inégalités territoriales et la crise des Gilets jaunes interrogent le bilan de cette politique. L’équilibre délicat entre la stratégie globale et la mise en œuvre des solutions locales est sans cesse à remettre sur le métier. Voici un rapide historique de la décentralisation.

La création des collectivités territoriales

La création des communes et des départements comme divisions territoriales remonte à la Constituante. Celles-ci deviennent des collectivités territoriales à part entière à la fin du xixe siècle : la loi du 10 août 1871, qui crée les conseils généraux, et la loi du 4 avril 1884 donnent compétence respectivement aux départements et aux communes pour les affaires d’intérêt départemental et communal. À la différence que, si le maire détient le pouvoir exécutif communal, c’est le préfet qui en b&eac

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Diane Delaurens

Diane Delaurens est haut fonctionnaire, diplomée de Sciences Po et l'ENA, et titulaire d'une licence de philosophie. Elle s'intéresse notamment aux rapports entre philosophie et politiques publiques.

Dans le même numéro

Suite à la crise des Gilets jaunes, ce dossier, coordonné par Jean-Louis Schlegel et Jacques-Yves Bellay, décrit une France en archipel de bassins de vie : certains fragiles et relégués, d’autres attractifs et dynamiques. À lire aussi dans ce numéro : la révolution tunisienne, la tragédie du Venezuela et l’esprit du christianisme.