La Forme de l'eau - The Shape of Water : Guillermo del Toro | Copyright Starmax / Bestimage
Dans le même numéro

Triomphes mexicains à Hollywood

avril 2019

Cinq des six derniers Oscars du meilleur réalisateur ont été attribués à trois cinéastes mexicains de la même génération : Alfonso Cuarón (né en 1961), Alejandro González Iñárritu (né en 1963) et Guillermo Del Toro (né en 1964). Del Toro et Cuarón ont remporté les deux derniers Lions d’or au Festival de Venise, pour La Forme de l’eau et Roma. Une telle réussite, dans un si court laps de temps, est inédite dans l’histoire du cinéma, même si les spectateurs peuvent se souvenir des nombreux Allemands, Autrichiens ou Hongrois venus travailler aux États-Unis à partir des années 1930, comme Fritz Lang, Ernst Lubitsch, Billy Wilder, Peter Lorre et tant d’autres, qui connurent cependant des succès moins immédiats. Exception faite, bien sûr, du fait que Cuarón, Iñárritu et Del Toro n’ont jamais eu à fuir le Mexique pour des raisons politiques, et sont aujourd’hui célébrés dans toute l’Amérique latine pour leur génie. Mais d’où vient cette reconnaissance universelle, cette déferlante de prix, cet amour du public pour leurs œuvres ?

La réception critique et populaire surprend le plus pour Del Toro, dont les films ont peu é

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Louis Andrieu

Etudiant à Sciences-Po Paris, cinéphile, il écrit sur le cinéma, les contenus audiovisuel et les images dans la Revue Esprit depuis 2013.

Dans le même numéro

« Lancer l’alerte », un dossier coordonné par Anne-Lorraine Bujon, Juliette Decoster et Lucile Schmid, donne la parole à ces individus prêts à voir leur vie détruite pour révéler au public des scandales sanitaires et environnementaux, la surveillance de masse et des pratiques d’évasion fiscale. Ces démarches individuelles peuvent-elles s’inscrire dans une action collective, responsable et protégée ? Une fois l’alerte lancée, il faut en effet pouvoir la porter, dans un contexte de faillite des espaces traditionnels de la critique.