Portrait de Pierre Bayle, par Louis Ferdinand, vers 1675
Dans le même numéro

La condition pluraliste de l'homme moderne. Relire Pierre Bayle

Relire l'auteur du Dictionnaire historique et critique (1696), c'est se livrer à une sorte de remémoration critique de la tradition des Lumières, jusqu'au point où elles s'originent, c'est-à-dire dans un sentiment de «ténèbres». Bayle ne croyait pas que l'humanité soit une grande famille provisoirement divisée par l'ignorance, et que la raison, diffusée par l'instruction, suffirait à pacifier. Le problème, c'est que toute croyance humaine a bien souvent la prétention à être la seule véritable, et à ramener toutes les autres à elle.

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Olivier Abel

Professeur de philosophie éthique à l’Institut Protestant de Théologie-Montpellier, après avoir enseigné au Tchad et à Istanbul, puis à Paris de 1984 à 2014, où il a créé le Fonds Ricœur. Il a notamment écrit sur la philosophie morale et politique de Calvin, Milton et Bayle et publié récemment Le vertige de l’Europe, Genève, Labor et Fides, 2019.…

Dans le même numéro