Dans le même numéro

New York, Sarcelles, Solférino

Il est impossible de dire, sous le coup de l’actualité, quelle tournure prendra le procès de Dominique Strauss-Kahn à New York. Et pourtant, quel concert assourdissant d’informations et de commentaires définitifs sur un processus judiciaire mal compris de ce côté de l’Atlantique ! Quoi qu’il en soit, la donne politique française s’en trouve déjà changée. Dans les journaux, « l’homme de Washington » est devenu le prisonnier de Rikers Island. Les lieux ne sont pas indifférents, et résument à eux seuls une équation politique qui était peut-être insoluble.

Dsk se trouvait donc à Times Square à New York ce samedi de mai 2011, alors qu’il venait d’essuyer une semaine de critiques après la publication des photos évoquant son train de vie1. On a découvert que la Porsche était la voiture de fonction d’un de ses proches, Ramzi Khiroun, issu de Sarcelles mais travaillant pour un Lagardère plutôt marqué à droite, donc dans la grande tradition d’un monde de la communication très consensuel. Sarcelles, ce n’est pas anodin, c’est la ville politique de Dsk, sa base électorale, son « lieu » beaucoup plus que l’hôtel new-yorkais. Comment a-t-il pu laisser croire au monde entier qu

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !

Olivier Mongin

Directeur de la revue Esprit de 1989 à 2012   Marqué par des penseurs comme Michel de Certeau, qui le pousse à se confronter au structuralisme et l'initie aux problématiques de la ville et aux pratiques urbaines, Claude Lefort et Cornelius Castoriadis, les animateurs du mouvement Socialisme ou Barbarie, qui lui donnent les outils à la fois politiques et philosophiques de la lutte…

Dans le même numéro

Tunisie : le temps de la fondation

La corruption politique en Algérie

Aperçus des révoltes au Caire et à Damas

Les avenirs incertains de la sécularisation