Notes de lecture

Dans le même numéro

La Vie solide d'Arthur Lochmann

juin 2019

Arthur Lochmann a écrit un livre simple et solide, roboratif, substantiel et non bavard. Sa lecture en est extrêmement réjouissante. Il nous explique l’apprentissage d’un charpentier et la vie itinérante sur les chantiers. C’est bien le désir de tenir quelque chose dans ses mains et de travailler à ciel ouvert qui a poussé cet étudiant de droit, philosophie et allemand à s’inscrire en Cap. Une révolution culturelle personnelle, non contrainte. Une libération.

Rien de trop en ce livre, mais la description d’un apprentissage et des étonnements d’un débutant, puis ­l’acquisition du sens du savoir-faire qui vient dans la pratique et dans la durée, du rapport aux autres : un chantier est une collectivité ­suspendue entre terre et ciel. La rigueur du livre est tirée du travail du bois. Ce ne sont pas les impressions subjectives qui en font l’objet, mais les gestes, les progrès dans le maniement des outils et dans ­l’appréhension d’un espace nouveau qui importent. La beauté de l’ingénierie d’un métier qui a finalement très lentement évolué dans ses façons depuis le temps des cathédrales. La séduction de la connaissance des techniques et des matériaux, les échanges avec le bois, qui a sa r&

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Payot, 2019
208 p. 15 €

Denis Thouard

Dans le même numéro

Dans un dossier sur « Le soulèvement algérien », coordonné par Hamit Bozarslan et Lucile Schmid, Esprit salue un mouvement non violent de revendication démocratique qui vise à en terminer avec un régime autoritaire et corrompu. Le souci de dignité permet aux Algériens de renouer avec leur conscience historique. À lire aussi dans ce numéro : un entretien avec Karol Modzelewski, un hommage à Pierre Hassner et une philosophie de l’événement.