Notes de lecture

Dans le même numéro

Les nouveaux visages du fascisme d'Enzo Traverso, avec Régis Meyran

mai 2020

Enzo Traverso se méfie de la notion de populisme, dont on abuse tellement qu’elle finit par ne plus rien signifier. Pour lui, le populisme est «un style politique et non une idéologie ». Pourtant, il concède : «Le style devient de plus en plus important au fur et à mesure que l’idéologie s’efface.» Il préfère donc la notion de «postfascisme». En France, ce dernier concerne «le repli identitaire qui vise à exclure», celui du Front national, et «la rhétorique républicaine», qui fait «l’impasse sur l’histoire de la République». Selon l’auteur, les deux replis sont animés par une peur de l’islam, qui lui paraît ressembler à l’antisémitisme dans l’Allemagne de la fin du xixe siècle, la peur d’un «corps étranger à la nation». Au fond, pour Traverso, un brin mélancolique, «ce

Lecture réservée aux abonnés : L'indépendance d'Esprit, c'est grâce à vous !
Textuel, Conversations pour demain, 2017
160 p. 17 €

Jonathan Chalier

Rédacteur en chef adjoint de la revue Esprit, chargé de cours de philosophie à l'École polytechnique.

Dans le même numéro

Ce dossier spécial décrit l’expérience de vulnérabilité commune suscitée par l’épidémie, interroge les règles de l’exception qui lui répond et explore les différents imaginaires qu’il sollicite. À lire aussi dans ce numéro : les pressions chinoises sur la recherche, les discours de haine en ligne et un entretien avec Emma Lavigne sur le Palais de Tokyo.


✅  Les articles du dossier sont en accès libre